Le féminisme pour Thémiscyre

le féminisme pour thémiscyre, coaching pour femmes

Le féminisme dans le dictionnaire c’est le mouvement de ceux qui sont en faveur de l’égalité des droits entre les hommes et les femmes. Partant de là, et comme dans tout mouvement politique, social, culturel cette idée se décline en une infinie diversité de branches différentes entre elles par leur mode d’expression, leurs domaines d’intérêt et de revendication, leur histoire…etc.

Thémiscyre est dans le mythe grec des Amazones, peuple de femmes indépendantes et combattantes, la ville où elles auraient établi leur capitale et le palais de leur cheffe. Pour ma part, ma vision de ma Thémiscyre à moi, mon entreprise, c’est un lieu refuge, de repli après avoir mené bataille et avoir été meurtrie. Ma branche à moi du féminisme, c’est « la maison de convalescence des gueules cassées » de 14-18 transposée au combat des femmes soumises chaque jour aux violences induites par le patriarcat qui est encore aujourd’hui le système dominant de notre société. Mon féminisme est affirmé et s’exprime même s’il n’est pas revendicatif. Il est intransigeant, mais bienveillant et modéré. Je laisse le combat à mes soeurs, je ne suis pas douée pour ça, je les soutiens et les admire. On ne peut pas être douée pour tout. Mon féminisme est tourné vers toutes les femmes, il se mêle donc aussi d’anti-racisme, de lutte contre l’anti-sémitisme, d’anti-islamophobie, d’anti-homophobie ou transphobie…etc. Soyons très claire, une femme est avant d’être une femme un être humain et toute discrimination, violence, irrespect d’un autre être humain me scandalise.

Vous lirez aussi souvent le mot « sororité » sur Thémiscyre. Je suis profondément convaincue que nous pourrons dépasser le système patriarcal lorsque toutes les femmes seront solidaires et feront front ensemble. Et lorsqu’une majorité d’hommes seront aussi à nos côtés comme des milliers d’entre eux le sont déjà.

Pour résumer, sur Thémiscyre le féminisme est certes modéré et réparateur, mais il est assumé, militant et dans l’ouverture. Comme le colibri de Pierre Rhabi, il fait sa part. 😉

Un titre

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

portrait aelis

Aélis Ladam

Coach pour femmes victimes de violences

Amoureuse de la vie, profondément féministe dans l’âme et guide inconditionnellement tournée vers les autres, j’accompagne depuis 2011 toutes les femmes : cercles de femmes, ateliers de sophrologie, accueil et écoute de femmes victimes de violences conjugales, consultations individuelles de coaching et de sophro-relaxologie.

Se reconstruire après les violences est nécessaire pour avancer vers sa vie de rêve, sans freins, sans restrictions.

Catégories :

Ses articles pourraient aussi vous intéresser

le syndrome de la schtroumpfette themiscyre coache femme victime de violence
Nov 12 2021

Le syndrome de la Schtroumpfette

Katha Polit, auteure et féministe américaine, a nommé ainsi dans un article du New Yorker en 1991, le fait qu’une grande majorité des fictions en général, mais...